Mes premiers pas zéro déchets dans ma cuisine

Zéro déchets

mars 23, 2019

Habiter dans son propre appartement permet de prendre des décisions auxquelles on est 100% responsable. La mienne est d’entamer une transition vers le zéro déchet. Et en faisant quelques recherches sur Pinterest, c’est bien plus simple et accessible que ce que j’aurais pu le penser. Pour mes premiers pas vers le zéro déchet, j’ai commencé dans la cuisine. Avant de se lancer il faut s’équiper, mais ce petit investissement est largement rentabilisé.

Voici mes astuces “premiers pas zéro déchets” dans ma cuisine :

  • Stop pub :

Celui-ci ne fait pas vraiment partie de la cuisine, mais on va le répertorier ici. C’est l’un des premiers gestes que j’ai fait, et le plus simple d’ailleurs. Il suffit d’imprimer, puis découper une étiquette et de la coller/scotcher sur votre boîte aux lettres pour dire stop aux pubs inutiles. En plus d’être écolo, c’est pratique car personne n’aime avoir 10 mille pubs avec son courrier qui finit directement à la poubelle sans même être lu. Vous pouvez télécharger votre étiquette à imprimer ici et si vous voulez un modèle un peu plus joli en voici un autre la

  • Sac de course et sac à vrac :

Evidement pour éviter le plastique, on achète un sac ou plusieurs sacs de course réutilisables, ça paraît tellement logique. On en laisse toujours dans la voiture ou dans l’entrée et le tour est joué. Puis on investit dans quelques sacs à vrac pour éviter d’acheter dans les supermarchés, dirigez-vous vers les épiceries à vrac ! C’est plus économique, et on achète la quantité exacte de ce que l’on veut.

  • Bocaux en verre :

Je pense que c’est mon astuce préférée ! Je trouve ça tellement jolie dans une cuisine d’avoir nos aliments bien rangés dans des bocaux en verre. Bien sûr on privilège la récupération des pots de confiture, de sauce ou autre. Astuce : pour un effet plus uniforme vous pouvez peindre les couvercles de la même couleur, effet garantit (exemple ici). C’est ce que j’ai fait, et j’ai utilisé un marqueur noir pour colorier les couvercles et ça fonctionne très bien.  Sinon on peut en trouver dans n’importe quelle quincaillerie. Adios les emballages et sur-emballages en plastique à outrance des supermarchés.

  • Couvercle ou emballage réutilisable

Je dois avouer que cette étape-là, j’ai mis plus de temps pour y parvenir. Mais le film plastique à usage unique que l’on a tous dans nos cuisines est bourré de produits chimiques. Donc c’est mauvais pour notre santé, et pour notre planète. On opte pour l’une de ces deux options : soit des couvercles (comme des charlottes de douche), soit des emballages en cire, les deux sont lavables et réutilisables à l’infini.

Où faire ses courses zéro déchet ?

  • Marché/primeur local et commerce à proximité

Maintenant, on change nos habitudes, et on trouve des marchés locaux, des primeurs, et des petits commerces de proximité. Chacun est libre de faire ses recherches et trouver une alternative dans son quartier. Dans mon cas, je vais faire achats de fruits et légumes dans un marché appelé Fruiterie 440, et j’opte pour les fruits et légumes de saisons et produit le plus près possible de chez moi.

à lire aussi: Mes accessoires de salle de bain zéro déchets

  • Epicerie en vrac

En ce qui concerne les produits d’épicerie comme le riz, les pâtes, les lentilles, les amandes etc.… Je vais dans une boutique qui vend en vrac ! Tellement plus économique en plus !

Bon plan :

Au Québec, les bouteilles en verre sont consignées. Donc on rapporte ses bouteilles dans les supermarchés et ça permet également de récupérer 0,10 cts par unité. Il y a aussi des machines pour recycler les bouteilles en plastique et les canettes en aluminium. On reçoit un bon d’achat en retour de nos déchets (également à 0,10 cts l’unité). C’est plus pour le geste que l’argent car c’est peu mais pas négligeable !

Pour conclure, il y a une petite préparation à avoir dans les premiers pas vers une transition zéro déchets, mais c’est tellement plus économique que l’investissement en vaut le coup et est très rapidement rentabilisé. Il faut aussi une organisation, pour ne pas oublier de prendre ses sacs avant de faire ses courses et penser, mais une fois le coup de main prit, ça devient une habitude. Dans plus économique, moins de gaspillage, moins de plastique, moins de déchets, on est 100% fan du zéro déchet !

Dites-moi en commentaire si vous aussi vous optez pour le zéro déchet, et quelles sont vos astuces 🙂

Enregistrez cet article 

SUR Pinterest !

6 réflexions au sujet de « Mes premiers pas zéro déchets dans ma cuisine »

  1. Hello !
    Je tiens aussi un blog sur le zéro déchet : https://www.notrashinmylife.fr/
    Tu m’a laissé quelques commentaires 🙂
    Pour le stop pub, j’ai beau avoir mis un mot, les facteurs mettent quand même de la pub…
    Et ça fait un petit moment déjà que j’utilise les bocaux en verre !
    On avance petit à petit héhé !

    1. Oh merci ça fait plaisir que tu passes par ici ! 🙂
      Si ton facteur ne respect pas cette consigne, tu peux le signaler à ta mairie il me semble … Ils ne sont vraiment pas corrects de faire ça ..

  2. Oh, je découvre les couvercles type “bonnet de douche” grâce à ton article !
    J’ai, depuis peu, un tissu enduit de cire d’abeille, et c’est vraiment top.
    Mais pour les saladiers, le “bonnet de douche” me parait encore plus pratique ! 😀

    1. Les tissus en cire d’abeille c’est déjà super bien! Mais oui si tu as les moyens de trouver et tester les bonnets de douche ça peut être bien pratique 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS POURRIEZ PEUT-ÊTRE AIMER :